Qu’est-ce que la graisse viscérale ?

Graisse viscérale

Publié le : 26 février 20216 mins de lecture

Le corps humain utilise principalement comme source d’énergie les glucides et les lipides. Selon un besoin spécifique à chaque individu, ces molécules seront soit transformées soit stockées sous forme de graisse par le corps. Ils seront transformés en graisse sous-cutanée ou en graisse viscérale. Alors, qu’est-ce qu’il faut alors connaitre sur cette graisse viscérale ?

Graisse viscérale : quels sont les risques ?

Le tissu adipeux ou la graisse sert de stock énergétique pour l’organisme. Ce stock est formé à partir des excès d’apport qui vont au-delà du besoin nutritionnel fondamental. Le corps les stocke sous forme de graisse sous-cutanée, les parties charnues du corps que vous pouvez empoigner comme les poignets d’amour. Sinon, il peut aussi les stocker sous la forme de graisse viscérale. Cette autre forme de graisse est invisible à l’œil, car elle engaine les viscères ou se dépose dans les vaisseaux sanguins. Elle est appelée aussi graisse abdominale, car elle est mesurée par le rapport entre le tour de taille et le tour de hanche. Ce rapport ne doit pas aller au-delà de 1. Mais, un tour de taille au-delà de 94 cm chez l’homme et de 80 cm chez la femme équivaut à une graisse viscérale importante. Cette graisse est mauvaise pour la santé, car elle est parmi les facteurs de risques pour diverses maladies comme le syndrome métabolique. Mais, elle fait aussi partie des facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires et du diabète. Pourtant, il est possible d’éliminer les risques en perdant cette graisse viscérale

et l’alimentation

L’organisme retire des aliments ingérés les nutriments utiles à son fonctionnement lors de la digestion. Ainsi, une alimentation saine peut d’ores et déjà prévenir l’apparition de graisse viscérale. Pour cela, vous devez avoir une alimentation diversifiée riche en fibre, en protéine, mais faible en glucide. Actuellement, la majorité des gens mange des aliments ultra-transformés et ne mange pas de fruits ni de légumes. Ces aliments sont riches en acides gras transformés et en sucre ajouté. Les acides gras transformés ont une durée de vie longue et le sucre ajouté est un sucre à métabolisme rapide. Donc, ils sont favorables à un stockage sous forme de graisse. La plupart des gens connaissent le rôle du gras dans la prise de poids, alors ils suivent un régime sans gras. À cause de cela, ils ont tendance à opter pour un régime riche en glucides. Pourtant, un excès d’apport en glucide est aussi responsable d’une prise de poids qu’un excès de lipides. Un régime pauvre en glucide est appelé « régime cétogène ». Les fibres et les protéines, par contre, stimulent la production de l’hormone de satiété, la ghréline. Sans la faim, il est difficile de tomber dans l’excès.

Perdre de la graisse viscérale : quelles habitudes de vie adopter ?

Un grand nombre de personnes pense que, durant le sommeil, le corps se repose. Mais, le corps travaille durant le sommeil. Il traite les évènements de la journée pour les stocker en mémoire, mais il se renouvelle aussi pendant votre sommeil. L’organisme produit de l’énergie pour renouveler les cellules endommagées de vos organes. Il est conseillé de dormir dans les sept à neuf heures par jours. Si vous cumulez assez d’heures pour un sommeil réparateur, vous ne risquerez pas de prendre du poids. Mis à part cela, une personne soumise au stress augmente son stock de graisse viscérale. En effet, l’hormone du stress, le cortisol, augmente le phénomène de fabrication de graisse. Il est donc conseillé de bien gérer votre stress. Pour cela, il est déconseillé de trop dépendre de la consommation d’alcool. Effectivement, une forte consommation d’alcool a le même effet que le stress. De ce fait, investissez-vous plutôt dans des activités sportives comme le vélo, la course à pied ou la natation… Sinon, vous pouvez opter pour d’autres activités comme la méditation, le contact de la nature, les exercices de relaxation ou de respiration.

Éliminer la graisse viscérale avec d’autres méthodes

Pour perdre la graisse viscérale, vous pouvez essayer le jeûne intermittent. Cette approche consiste à rallonger l’intervalle de temps entre deux prises alimentaires sans avoir à diminuer la quantité. La durée d’un jeûne peut aller de 16 à 20 heures. Pour plus de confort, vous pouvez rassembler toutes les collations, petit-déjeuner, diner et goûter dans un laps de temps défini. Exemple, vous pouvez manger le petit-déjeuner à 6 heures et terminer le diner au plus tard à 18 heures. Ainsi, vous ferez un jeûne de 12 heures durant votre sommeil. L’avantage de ce jeûne intermittent, c’est que vous n’avez pas à diminuer votre ration alimentaire journalière. Autre option qui s’offre à vous pour perdre votre graisse viscérale, utilisez des probiotiques. Ce sont des bactéries vivantes bénéfiques pour la stabilité de la flore intestinale. Récemment, il a été démontré que les probiotiques réduisent l’absorption de la graisse par l’intestin. Ainsi, ils augmentent l’excrétion de graisse dans les selles. Certaines familles de lactobacilles peuvent alors permettre une perte de poids.

 

Titre de l’article à rédiger :
Pourquoi faire du sport régulièrement ?

Plan du site