Comment choisir le meilleur presse agrume ?

Presse agrume électrique

Pour démarrer la journée du bon pied, il n’y a rien de mieux qu’un verre de jus de fruit frais. Le jus d’orange fraîchement pressé figure ainsi parmi les boissons fruitées préférées des Français. Grâce à leurs nombreuses vertus, les agrumes permettent en effet de booster l’organisme dès le saut du lit. Il est alors important d’avoir un bon presse agrume electrique pour extraire le jus des fruits.

Manuel ou électrique ?

Un presse-agrume est appareil servant, comme son nom l’indique, à presser les agrumes pour en extraire le jus. Il possède un cône doté de rainures qui vont presser la pulpe du fruit. Il existe cependant deux types de dispositifs. D’un côté, vous trouverez sur le marché des presse-agrumes manuels. Si vous choisissez ce modèle, vous aurez à tourner vous-même le fruit pour obtenir le jus. Les prototypes électriques sont quant à eux plus simples à utiliser. Sur un presse agrume electrique, il suffit de presser l’orange pour déclencher le moteur qui fait ensuite tourner le cône. Le jus atterrit alors directement dans le réservoir ou dans votre verre. Pour profiter pleinement de votre presse agrume électrique, pensez à vérifier la puissance du moteur. Évitez par exemple les appareils dont la puissance est inférieure à 40 W. Ces modèles ont en effet tendance à s’arrêter lorsque vous appuyez trop fort. Certains modèles vont même jusqu’à 100 W pour une utilisation prolongée sans risque. Ce sont également les plus indiqués pour un usage professionnel ou semi-professionnel.

Comment choisir un presse-agrume électrique ?

Les marques d’électroménager ont aujourd’hui imaginé de nombreuses options sur les modèles de presse agrume electrique. La plupart des modèles actuels disposent par exemple d’un bec verseur. Cette option permet de verser le jus fraîchement pressé directement dans le verre. Ce type de machine est idéal pour faire votre propre boisson au petit déjeuner. Il existe également des extracteurs de jus d’agrume possédant un réservoir. Un presse-agrume à réservoir permet notamment d’obtenir une grande quantité de jus d’un seul coup. La capacité de ce réservoir, appelé également bac collecteur, peut même atteindre 1 litre sur certains appareils. De ce fait, les familles nombreuses se tourneront plutôt vers un dispositif doté d’un bac collecteur. Si vous envisagez de préparer des boissons pour beaucoup d’invités, choisissez également cette option. En termes de maniabilité, les presse-agrumes à poignée sont largement conseillés. Leur bras amovible permet en effet une utilisation plus simple et plus rapide de votre appareil électroménager.

Autres options disponibles

Certaines personnes préfèrent leur jus d’orange avec la pulpe tandis que d’autres en préfèrent sans. Les constructeurs ont ainsi développé des machines avec un filtre séparateur de pulpe intégré et amovible. Cette option permet alors d’obtenir un jus avec ou sans pulpe, au gré des envies de chacun. En outre, si vous avez craqué pour un modèle à bec verseur, veillez à ce qu’il soit doté d’un dispositif anti-goutte. Vous pourrez ainsi verser votre boisson plus facilement dans votre verre sans en renverser sur le plan de travail. De préférence, choisissez-le avec un couvercle de protection qui protègera votre appareil de la poussière. De plus, adoptez un modèle disposant de plusieurs cônes de tailles différentes. Les anciennes versions de presse-agrume ne possèdent qu’un seul cône. Or, celui-ci, généralement destiné à presser une orange ou un fruit plus gros, s’adapte mal aux petits agrumes tel que le citron. Heureusement, la majorité des presse-agrumes possèdent aujourd’hui plusieurs cônes interchangeables. Utilisez alors le cône le plus grand pour presser pamplemousses et pomelos, le cône moyen pour les oranges et le plus petit pour les citrons. Enfin, optez pour un modèle anti-dérapant, surtout si avez choisi une machine manuelle. Cela vous assurera plus de stabilité lorsque vous presserez le fruit sur le cône.

Conseils pour adopter une bonne nutrition sportive
Trouver un bon nutritionniste à Paris pour retrouver la forme