Conseils nutritionnels et alimentation saine

Pour prévenir les maladies, pour rester en bonne santé et bien vieillir, l’alimentation est l’élément clé. Vous vous demandez toujours les bons gestes pour avoir une alimentation saine ? Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à atteindre votre objectif.

Optez pour le bon gras

Les matières grasses sont présentes dans de nombreux aliments consommés quotidiennement. Elles assurent des fonctions utiles dans l’organisme : précurseur d’anti-allergie, transport des vitamines liposolubles, protection des tissus adipeux, véhicules d’arômes et de saveurs, etc. Bien qu’elles soient importantes, il ne faut pas en abuser et il est essentiel de choisir le bon gras pour une bonne nutrition. Il est bien de noter que dans les lipides se trouvent dans les acides gras. Ces derniers peuvent être catégorisés en trois ; les saturés, les mono-insaturés et les polyinsaturés. Toutefois, il existe aussi le gras « trans » qui est non reconnu par l’organisme. Vous pouvez les remarquer tous sur les étiquettes des produits alimentaires. Pour éviter les maladies liées aux mauvais gras dont les maladies cardio-vasculaires, il serait préférable de se servir d’huiles riches en polyinsaturés et mono-insaturés comme l’huile de tournesol, l’huile d’olive, l’huile d’arachide, l’huile de sésame, l’huile de colza, etc. Il faut minimiser si possible la consommation des gras saturés comme l’huile de coprah, les saindoux, les suifs et éviter à tout prix les gras trans. Optez pour les margarines molles et employez rarement les margarines de feuilletages. Elles sont très riches en « trans » du fait de l’hydrogénation qui leur est faite pour les rendre durs.

Diversifiez votre source de protéines

En attendant le mot « protéine », tout le monde pense aux viandes et aux œufs. Relativement, l’œuf est l’aliment qui a le meilleur indice protéique. En consommer par jour serait bonne pour la nutrition. Cependant, selon les études, les viandes et les œufs ne parviendront plus à subvenir à tous les besoins protéiques du monde entier dans quelques années. Aussi, ce sont des aliments abondants en cholestérol et dont il faut manger peu fréquemment. De ces faits, les chercheurs dans la nutrition santé ont trouvé d’autres options aux protéines animales. Il y a premièrement les protéines végétales. Dans les légumineuses comme le haricot, le pois chiche, le soja, la lentille… Ce sont des végétaux avec un meilleur taux de protides. Il est idéal de les insérer dans l’alimentation au moins 3 fois par semaine. Ils peuvent bien sûr substituer les viandes. Il existe également les protéines des insectes qui sont une grande innovation de nos jours. Les insectes comestibles sont des sources de protéines hors pair. Osez les mettre dans votre assiette. Il y a les scarabées rôtis, les brochettes de criquets, les vers croustillants, etc. Certaines viennoiseries et certains biscuits en contiennent déjà aussi.

Privilégiez les aliments riches en micronutriments

Les besoins alimentaires peuvent être classifiés en deux. Il y a la nécessité en macronutriments et en micronutriments. Les macronutriments sont les lipides, les glucides ainsi que les protéines. Les micronutriments sont les sels minéraux, les vitamines et les oligo-éléments. Ces derniers peuvent être considérés comme minuscules, mais l’organisme en a besoin. Leur carence peut engendrer un déséquilibre. Ce sont ces éléments qui déterminent la qualité de la nutrition. Pour obtenir ces composants indispensables, la diversification est la meilleure alternative. Hormis les céréales et les viandes, mettez dans votre ration des fruits et légumes frais et des produits laitiers. N’oubliez pas le slogan manger 5 fruits et légumes par jour pour être en forme. Vous pouvez par exemple intégrer la carotte ou la tomate pour votre vitamine A, la goyave pour votre vitamine C, de l’huile de tournesol pour votre vitamine E, et du brocoli pour votre magnésium et calcium. Néanmoins, même si vous décidez de manger des aliments riches en nutriments, il faut faire attention sur la cuisson. Une cuisson très longue peut les altérer et ainsi rendre la nourriture qui remplit seulement l’estomac. Si c’est possible, réalisez une préparation rapide ou mangez-la crue.

Choisissez bien vos aliments industriels

Actuellement, les étals des supermarchés sont pleins de produits industriels. Il y a toute une sorte de nourriture transformée qui tente beaucoup les yeux et l’appétit. Pour la nutrition et santé, ces aliments ne sont pas mauvais. Il faut juste faire le bon choix et limiter leur prise. Si vous mangiez 5 aliments par jour, il serait préférable de ne mettre que 2 fabriqués industriellement. Par surcroît, il est recommandé de prendre ceux avec une bonne composition. Le problème qui se pose est l’usage des additifs dans ces aliments. Il y a les conservateurs, les colorants, les émulsifiants, les agents de texture, les exhausteurs de goût, etc. S’ils sont d’origine naturelle, ils ne sont pas si nocifs. Par contre, s’ils sont d’origine synthétique, ils peuvent engendrer de nombreuses maladies comme le cancer, les allergies, les diverses maladies respiratoires. Il est toujours conseillé ainsi de prendre le temps pour lire les étiquettes. Maximisez les aliments avec un nombre minimal d’ingrédients surtout pour les chips, les biscuits, les yaourts.  Si vous remarquez des noms de composants inhabituels, il est mieux d’opter pour une autre marque.

Faire le plein de vitamines pour être au top de sa forme
Participer à la cueillette de Torfou pour avoir des produits frais