Quelle est l’efficacité de la vitamine C liposomale ?

Vitamine C liposomale
À la mode depuis quelque temps, la vitamine incluant des liposomes est présentée par ses partisans comme plus efficace que sous sa forme classique. Qu’en est-il en réalité ? L’argument principal des défenseurs de ce produit veut que la vitamine soit mieux absorbée par l’intestin, puis utilisée par les cellules. Pour certains, son efficacité sur le plan de la santé serait à mettre au même niveau que celle d’une injection. Afin de savoir quel est le type de vitamine C le plus recommandé, nous allons voir comment fonctionne cette vitamine et à quoi servent réellement les liposomes qui lui sont parfois ajoutés.

L’intérêt des apports en vitamine C

Cette vitamine revêt un intérêt certain pour la santé en raison de sa composition. Elle correspond sur le plan chimique à l’acide L-ascorbique, une molécule entrant dans le bon fonctionnement du corps qui ne peut pas être synthétisée de manière naturelle. Il est donc nécessaire de procéder à des apports quotidiens en vitamine, notamment à travers l’alimentation et la consommation de fruits et de légumes. Cette vitamine peut aussi être ingérée sous la forme de compléments alimentaires. Dans les aliments, la vitamine est présente sous une forme classique et non sous une forme liposomale. Son utilité n’est plus à démontrer : elle renforce le système immunitaire face aux infections et joue un rôle dans la protection contre les maladies cardiovasculaires. Elle favorise la bonne absorption du fer et permet de lutter contre l’hypertension artérielle. Il est conseillé d’ingérer entre 250 et 500 mg de cette vitamine chaque jour pour une santé optimale.

Un ajout de liposomes au bénéfice limité

La vitamine C liposomale prétend être plus efficace que la version classique de la vitamine. Des compléments alimentaires proposent ainsi d’encapsuler les principes actifs de la vitamine dans des liposomes, de micro-gouttelettes de graisse qui vont permettre de l’acheminer de manière adéquate dans l’organisme. Un argument phare est avancé : la vitamine pourrait, sous cette forme, être absorbée à 100 % par le corps humain et donc se révéler plus efficace. Dans les faits, des études ont démontré que l’absorption de la vitamine dans l’organisme est optimale jusqu’à 500 mg puis décroît peu à peu. Un dosage normal étant de 500 mg par gélule, la vitamine n’a donc pas besoin de liposomes pour être absorbée à 100 % par l’organisme. Dans le cas des personnes ayant besoin d’apports plus importants (traitements particuliers, pratique sportive intense, etc.), les liposomes permettent en effet une meilleure application du principe actif. Cependant, la prise en intraveineuse est beaucoup plus efficace et reste alors recommandée.

La vitamine liposomale est-elle vraiment utile ?

Contrairement aux arguments marketing parfois avancés, les liposomes ne peuvent en aucun cas jouer le même rôle qu’une prise de vitamine en intraveineuse. Dans le cas de l’acide L-ascorbique, des études ont démontré que la forme liposomale était 10 à 15 fois moins efficace que les injections de vitamine. Pour autant, la forme liposomale assure une absorption plus complète que la forme classique dès lors que les dosages sont importants, au moins supérieurs à 1 g. Les chercheurs ont alors voulu savoir si une meilleure absorption était nécessairement synonyme d’effets plus aboutis sur l’organisme. Un test a été effectué autour du stress oxydatif généré par une ischémie. Il a montré que la vitamine avait exactement le même effet sur ce problème qu’elle soit ingérée sous une forme encapsulée ou non. On peut donc douter sérieusement de l’intérêt des gélules de vitamine incluant des liposomes.

Des additifs chimiques et un prix plus élevé

L’intérêt de la forme liposomale pour la prise de vitamines demeure donc très limité, et quasi nul pour des dosages inférieurs à 1 g. Dans le même temps, ces compléments alimentaires sont vendus dans le commerce entre 2 et 3 fois plus chers que la vitamine sous sa forme classique. En outre, l’encapsulage n’est pas une méthode naturelle, elle implique ainsi le recours à des additifs chimiques parfois mal indiqués. Un émulsifiant comme la lécithine de soja est employé le plus souvent. S’il est parfaitement sans danger pour la santé, son processus d’extraction demande d’utiliser des solvants que l’on peut retrouver éventuellement dans le produit final. Pour ces différentes raisons, il apparaît peu judicieux d’avoir recours à des produits proposant des vitamines sous forme liposomale. L’efficacité des principes actifs n’est en rien renforcé et des solvants peuvent être contenus dans ces produits. Des compléments alimentaires à base de vitamine classique restent la meilleure solution.


Maigrir grâce à l’hypnose : comment ça marche ?
Arrêt du tabac : comment ne pas remplacer la cigarette par la nourriture ?